Deutsch  English  Espagnol  francaise
 

Mouches

Généralités:

À l’instar des moustiques, les mouches appartiennent l’ordre des diptères (Diptera). Concernant leur apparence, on peut partir du principe fiable qu’elles sont suffisamment connues. Depuis le moyen-âge, elles gravitent constamment autour des hommes. Outre les dégâts qu'elles occasionnent en termes d'hygiène alimentaire, il en existe des espèces qui sont réellement perçues comme gênantes.

Biologie:

Les mouches sont pourvues de manière distinctive d’une paire d’ailes et volent parfaitement bien. Elles ont des pattes fortement développées, dotée de griffes et d’aroliums, ce qui leur permet de se déplacer sur des surfaces lisses. Le développement se fait lors du stade œuf à larve, connu dans le langage courant sous le nom d’asticot. Au terme de la formation d’un petit tonneau appelé pupe, l’insecte fini en sort. Les mouches ont un potentiel de reproduction extrêmement important et peuvent par conséquent se multiplier très rapidement.

Nuisances:

Les mouches traditionnelles de nos latitudes représentent majoritairement un risque hygiénique. Elles jouent avant tout ici un rôle en ce qu'elles côtoient les surfaces les plus douteuses hygiéniquement parlant (cadavres, excréments, plaies, etc.) et se posent, de préférence, sur les aliments. Outre ces circonstances peu appétissantes et écœurantes, elles peuvent également, de par leur comportement, transmettre des germes pathogènes en grande quantité.


 


Mouche domestique
(Musca domestica)


Petite mouche domestique
(Fannia canicularis)


Mouche charbonneuse ou mouche piquante
(Stomoxys calcitrans)


Mouche bleue
(Calliphora vicina)


Mouche à damier, mouche grise ou mouche à viande
(Sarcophaga carnaria)


Mouche dorée, mouche verte ou lucilie
(Lucilia ssp.)


Mouche du vinaigre ou drosophile
(Drosophila ssp.)


Thaumatomyie
(Thaumatomyia notata)